4 indispensables à la guérison des blessures de l’âme

Il existe 5 grandes blessures auxquelles nous faisons face au quotidien : la blessure du rejet, de l’abandon, de la trahison, de l’injustice et de l’humiliation. Ces blessures nous amènent à porter des masques qui sont des attitudes non naturelles adoptées pour nous protéger d’une situations douloureuse. Dans un précédent article intitulé « Les 5 blessures de l’âme : quel masque(s) portes-tu ?« , je t’ai décrit les 5 blessures dont nous souffrons tous depuis la naissance. Aujourd’hui je souhaite te parler des 4 notions indispensables à la guérison des blessures de l’âme.

La maitrise de l’ego

L’ego est une entité qui provient de ton esprit et est constitué d’énergie mentale. Il est le siège de toutes tes croyances, tes pensées limitantes, tes peurs mais aussi ton sens de l’individualité.

L’intégralité de ta souffrance provient de ton ego. Car l’ego vit dans la peur, dans le déni et crée des masques qui t’empêchent d’être toi-même. Alors pour réussir à vivre en paix et guérir, il est nécessaire que tu réussisses à maitriser ton ego.

Maitriser ton ego c’est apprendre à vivre avec lui, à tisser une relation harmonieuse avec lui, à faire équipe avec lui pour lui apprendre à te laisser diriger ta vie selon les besoins de ton âme.

J’en parle plus en détails dans l’article « 5 étapes pour maitriser ton ego«

L’acceptation

C’est le fait d’accepter les choses telles qu’elles sont et non comme tu voudrais qu’elles soient. Il existe 3 formes d’acceptation : l’acceptation des situations, des personnes et de soi-même. Tu peux découvrir plus en détail ce qu’est l’acceptation dans l’article « L’acceptation, la solution à toutes nos souffrances »

L’acceptation c’est le lâcher-prise sur ce qui est. C’est le lâcher prise sur ce que tu ne peux changer ou contrôler. C’est donc par cette étape que le lâcher-prise sur tes parents opère. En développant de la compassion pour eux. En ayant de la compassion pour leur propre souffrance. Quand tu acceptes les situations et les personnes telles qu’elles sont, tu décide enfin de faire la paix avec. Cela s’applique notamment avec les parents mais aussi avec toi-même. Tu te donnes alors le droit d’avoir souffert et d’en avoir voulu à l’un de tes parents ou aux deux.

L’acceptation c’est choisir de voir l’enseignement plutôt que la douleur. C’est décider de tirer la leçon plutot que d’aller à l’encontre de ce qui est.

C’est à partir du moment ou tu commence à pratiquer l’acceptation que ta guérison commence réellement.

Le pardon

L’acceptation amène à la compassion, qui amène au pardon et donc à la libération. Et être libre c’est être soi-même, but ultime du processus de guérison.

Pardonner c’est faire le choix de vivre plus léger dans ton coeur et ton âme, pour être en paix avec toi-même et avec les autres, pour te libérer de la douleur liée à la blessure.

Pardonner c’est faire la paix :

  • Faire la paix avec les autres : les autres ce sont les personnes avec qui tu as souffert mais c’est par dessus tout tes parents. Car l’intégralité de tes difficultés de vie provient des blessures de l’âme et donc de la relation avec tes parents. Faire la paix c’est avoir de l’amour pour l’âme de ces personnes et leur cheminement personnel. C’est décider de te libérer de la colère, la rancoeur, et toute autre émotion toxique qui te rattache à eux.
  • Faire la paix avec toi-même : c’est te pardonner d’avoir blessé des personnes par le passé. De t’être aussi blessé toi-même en agissant avec une émotion de colère par exemple ou en n’agissant ou ne réagissant pas alors que tu en avais envie et besoin. C’est te pardonner d’avoir trahi ta vraie nature parfois.

D’ailleurs, ta capacité à te pardonner est directement liée à ton degré d’amour-propre, ce qui nous amène à la 4e notion indispensable : l’amour de soi.

L’amour de soi

C’est le plus important : t’aimer. L’amour de toi est la pommade cicatrisante de tes blessures de l’âme.

L’amour de soi est un mélange de sentiment et d’actions qui visent à nous aimer nous-mêmes, à vouloir notre bien, notre bonheur et notre bien-être sans conditions aucune.⁣

L’amour de soi c’est à la fois : ⁣
– un sentiment profond d’affection envers soi-même⁣
– l’ensemble de toutes les preuves de tendresse et de dévotions envers soi-même. ⁣

T’aimer c’est ressentir de l’amour inconditionnel pour toi (ton corps, ton esprit et ton âme) ET agir pour ton bien-être et ton bonheur. ⁣
L’un ne peut aller sans l’autre. ⁣

T’aimer c’est aimer qui tu es, dans son intégralité. ⁣
C’est aimer ton corps et chacune de ses imperfections.⁣
C’est aimer ton passé, ton vécu, tes blessures car tout cela fait de toi qui tu es aujourd’hui.⁣
C’est aimer ta différence.⁣
C’est aimer tout ce qui fait de toi ton unicité sur Terre.⁣

D’ailleurs, l’amour de soi est la dernière étape du processus de guérison que je t’aide à appliquer dans le guide pratique « Les 5 blessures de l’âme : comment les déceler et réussir à les guérir ».

Lélia, passionnée par la vie et amoureuse de la nature qui rêve d’un monde équilibré et libre. Fondatrice de Koena. https://iamkoena.com

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store