L’équilibre : juste milieu ou harmonie ?

Image for post
Image for post

Trouver l’équilibre. L’équilibre de vie, mais aussi l’équilibre intérieur. C’est surement le mot qui revient le plus sur ce blog car c’est le pilier n°1 de Koena parmi les 5 piliers de la réussite personnelle. Mais qu’est-ce que l’équilibre en réalité ?

Quand on entend parler d’équilibre, il y a souvent deux types d’images qui viennent en tête :

  • celle de la balance qui maintient en juste équilibre deux éléments de poids égal
  • celle du symbole ying-yang qui maintient en équilibre harmonieux deux parties complémentaires d’un tout.

Bien que ces deux visions soient en effet légitimes dans notre quotidien, une seule des deux correspond vraiment à ma vision de l’équilibre sur le chemin de la réussite personnelle : celle de l’harmonie et la complémentarité du ying-yang.

Voyons ensemble la différence entre ces deux visions.

La balance : symbole de justesse

En anglais, le mot équilibre se traduit « balance ». C’est l’un des premiers faux-amis qu’on apprend à l’école. En effet, à l’origine la balance était un instrument de mesure servant à peser en comparaison à des poids. Elle fonctionnait selon les lois de la mécanique en réalisant « l’équilibre » entre deux forces qui soutiennent les deux éléments comparés.

Image for post
Image for post

Ainsi, quand on pense à la balance on pense à l’équilibre certes, mais l’équilibre en juste répartition de part et d’autres d’un point central. La balance évoque donc la justesse et par extrapolation la justice. Elle représente la justesse au milligramme près entre deux éléments. Dans l’inconscient collectif, la balance est donc associée à la justice et à l’égalité plutôt qu’à l’équilibre.

D’ailleurs, dans beaucoup de domaines, l’équilibre est synonyme d’égalité, d’équité, d’équivalence. Prenons par exemple le domaine comptable. On parle de balance comptable. Le passif et l’actif doivent être égaux. On dit alors que « les comptes sont à l’équilibre » ou que « la balance des comptes est équilibrée »

Cette notion d’équilibre a donc perduré avec l’image de la balance. Mais en réalité la symbolique de la balance est bien trop dichotomique pour représenter la notion d’équilibre au sens large. Ce n’est qu’une facette de l’équilibre

La notion d’harmonie est bien loin ici n’est-ce pas ? Voyons maintenant l’équilibre représenté par le symbol du ying-yang.

Le ying-yang: symbole d’harmonie

Selon la philosophie chinoise ancienne, il existe un concept selon lequel il existe deux propriétés fondamentales dans l’univers: le Yin et le Yang.

Le Yin et le Yang représentent une façon de penser selon laquelle toutes les choses ne sont jamais qu’une partie d’un tout. Ainsi, aucune chose ne peut exister en elle-même. Le Yin et le Yang sont donc des propriétés opposées qui se définissent l’une l’autre. Par exemple : intérieur / extérieur, « chaud / froid, ombre / lumière, consommation /production, ascension / descente, ou encore expansion / contraction.

Le symbole du Yin-Yang représente donc la relation et l’interdépendance entre le Yin et le Yang.

Image for post
Image for post

Le point blanc dans la partie noire et le point noir dans la parti blanche signifient qu’il y a toujours une pointe de Yang (le point blanc) dans le Yin (espace noir), et vice versa. Ainsi, le ying-yang est symbole d’harmonie et complémentarité de deux parties opposées d’un tout : aucune chose ne peut être entièrement Yin ou entièrement Yang. Le Yin et le Yang sont des propriétés complémentaires qui composent le tout.

De plus, la ligne courbe entre les deux symbolise le mouvement du Yin se transformant en Yang et du Yang se transformant en Yin. Le fait que le côté noir et le côté blanc aient la même taille illustre l’équilibre du Yin et du Yang lorsqu’il y a harmonie.

Le ying-yang est donc aussi symbole d’échange et de fluidité.

Ma vision de l’équilibre : l’échange harmonieux entre les éléments d’un tout

Quand je pense à l’équilibre à l’image de la balance, je vois la notion de tension, de justesse, d’équilibre instable. Je ne vois ni échange ni complémentarité, mais plutôt opposition et séparation de part et d’autre d’un point central.

En fait, l’équilibre de la balance représente la justesse, la tension, l’aspect statique de l’équilibre et le juste milieu.

La balance est selon moi une vision trop dichotomique de l’équilibre et plutôt « dure ». En effet, le coté statique fait référence à ce qui est figé, fixé et n’évolue pas.

Or, l’équilibre mis en avant dans Koena est l’équilibre par l’harmonie, l’amour de soi, la fluidité, le mouvement et surtout l’évolution personnelle.

Ma vision de l’équilibre est donc plutôt celle de l’équilibre harmonieux entre plusieurs parties d’un tout. C’est l’équilibre naturel des choses, la fluidité, la loi du moindre effort.

Image for post
Image for post

Mais c’est aussi l’équilibre par l’échange, l’interdépendance, et la relation harmonieuse des différents éléments d’un tout.

Par exemple, dans le domaine de la biologie cellulaire, on parle d’équilibre osmotique. L’équilibre osmotique est lié à une pression équivalente des deux cotés de la paroi cellulaire. Cet équilibre ne signifie pas seulement qu’il y a égalité mais surtout aussi échange et harmonie ! Pour que l’équilibre cellulaire soit maintenu il faut un échange équivalent de part et d’autre de la paroi cellulaire. Il peut s’agir d’une molécule de calcium pour deux molécules de chlore par exemple. Cet échange fluide et harmonieux permet de maintenir l’équilibre osmotique et donc la vie !

L’équilibre que je prône dans Koena est aussi synonyme d’échange réciproque et naturel des choses.

Un peu à l’image de la construction de Lara Jacobs sur cette photo. Chaque élément a un rôle à jouer dans l’ensemble de la structure. Qu’il s’agisse du grand bâton porteur que du tout petit bâton à l’extrémité qui maintient l’équilibre global de la structure.

Image for post
Image for post

En résumé :

L’équilibre est harmonie.

L’équilibre est complémentarité.

L’équilibre est échange.

L’équilibre est fluidité.

Et toi, dis-moi … Quelle est ta vision de l’équilibre ?

Written by

Lélia, passionnée par la vie et amoureuse de la nature qui rêve d’un monde équilibré et libre. Fondatrice du concept Koena. https://iamkoena.com

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store