Le cercle d’influence de l’image de soi

Parmi les 3 éléments constitutifs de l’estime de soi, l’image de soi en est point de départ. En effet, c’est à partir d’elle que tu détermines la valeur que tu te portes. Si l’image que tu te fais de toi-même est dévalorisante et négative, il te sera très difficile de construire une estime de toi positive et valorisante. Car les pensées sont créatrices. Tout ce que tu crées dans ta vie est d’abord créé dans tes pensées.

Mais avais-tu conscience que ton image de toi n’était pas uniquement basée sur ta propre analyse personnelle ?

En réalité, elle est fortement soumise aux regard des autres. De ce fait, elle est influencée par l’image que les autres ont de toi. Elle est également souvent à l’origine de l’image que tu leur transmets pour combler leurs attentes. Tout cela crée ce que j’appelle « le cercle d’influence de l’image de soi »

Qu’est-ce l’image de soi ?

  • physique : taille, genre, corpulence, couleur de peau, couleur des yeux, types de cheveux, etc.)
  • psychologique : caractère, comportement, gouts et préférences, etc.

C’est à la fois la façon dont on se voit et ce que nous croyons être. Elle peut évoluer suite à des événements de vie et varier selon le contexte dans lequel on se trouve. Elle est liée à notre environnement et à notre vécu.

tout du jeu d’échec face à un miroir se voyant comme un pion
tout du jeu d’échec face à un miroir se voyant comme un pion

En réalité, l’image de soi est constituée de 3 éléments intimement reliés :

🔸L’image personnelle : c’est celle que tu te fais de toi-même aussi bien physiquement que mentalement. Elle peut être valorisante ou dévalorisante. Elle se fait principalement dans ta tête à travers tes pensées sur toi-même.

🔸L’image renvoyée aux autres : c’est celle que tu choisis de renvoyer à ton entourage, consciemment ou inconsciemment. C’est notamment le cas quand tu cherches à compenser ton image personnelle si tu la considères peu valorisante à tes yeux ou pas suffisamment en adéquation avec les attentes de l’entourage ou l’environnement.

🔸L’image que les autres nous renvoient : c’est celle que ton entourage te renvoie. Elle est souvent alimentée par les croyances communes et les codes sociaux. C’est d’ailleurs avec celle-ci que nous avons tendance, pendant l’enfance, à modifier notre image personnelle.

Le cercle d’influence

Image for post
Image for post

Chaque élément alimente l’élément suivant, et renforce ainsi l’image de soi globale en positif ou négatif.

Comme introduit précédemment, le plus souvent, l’image personnelle est grandement influencée par l’image que les autres nous renvoient. C’est notamment le cas durant l’enfance. Il est vrai que dans l’enfance, au moment où l’on pense pouvoir être pleinement nous-mêmes, la société et nos parents nous renvoient une image dégradante ou dévalorisante de nous. Ils ne le font pas forcément de façon consciente mais le plus souvent sous l’influence de l’ego (qui leur dicte ce qui est bon ou mauvais) et des injonctions sociales (qui définit des règles et des codes valides ou invalides).

Mais paradoxalement, l’image personnelle est aussi alimentée par l’image que tu leur renvoie toi-même. D’ou l’importance de faire attention aux attitudes que tu décides d’adopter. Par exemple, afin de compenser une image personnelle que tu estimes toi-même négative, tu vas adopter un comportement qui n’est pas dans ta nature profonde pour te donner la sensation d’être « mieux/meilleur.e » à tes propres yeux. Cela construis alors une image renvoyée aux autres qui s’éloigne petit à petit de ta vraie nature. Elle alimente ensuite le reste du cycle et vient renforcer l’idée négative que tu te fais de toi-même au fil du temps.

Ce cercle peut être vertueux comme vicieux. Tout dépend comment tu choisis de l’utiliser. Retiens simplement qu’il te sera toujours plus avantageux de rester proche de ta vérité plutôt que de t’en éloigner. Car vivre à coté de sa vérité est épuisant sur le long terme.

Comment tirer profit de ce cercle d’influence ?

  1. Toujours partir de la base du cycle : ton image personnelle. C’est à partir d’elle que tu dois construire ton estime de toi. Si tu accordes trop d’importance à l’image renvoyée aux autres ou renvoyée par les autres, tu risques de te créer une idée fausse de toi-même.
  2. Harmoniser ton image personnelle avec l’image que tu renvoies aux autres : comme pour le point 1, s’il existe un écart trop grand entre ces deux images, tu vivras ce qu’on appelle « ne pas être aligné.e ». Et cela crée de la frustration, des émotions négatives et t’empêche de prendre le plein pouvoir sur ta vie.
  3. Tenir compte des retours des autres sans en faire un retour négatif qui pourrait venir entacher ton image personnelle : les retours des autres nous permettent d’apprendre à se connaitre dans certains cas. Cela nous aide à prendre conscience de certains comportements dont ont avait pas conscience auparavant. L’important est d’en tenir sans y ajouter une culpabilité ou un avis négative à l’image personnelle.

Pour aller plus loin :

Pouvoir illimité” de Anthony Robbins

Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même” de Lise Bourbeau

Written by

Lélia, passionnée par la vie et amoureuse de la nature qui rêve d’un monde équilibré et libre. Fondatrice du concept Koena. https://iamkoena.com

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store