Mon corps : je t’aime un peu, beaucoup, passionnément

Ma relation à mon corps n’a pas toujours été celle qu’elle est aujourd’hui. Eh oui, il en faut du temps pour s’aimer. S’aimer pleinement je veux dire. Sans chichi, sans arrière pensée, tel que l’on est. C’est possible par un cheminement personnel de retour à soi, d’amour de soi et d’acceptation de soi.

J’ai envie de te raconter un peu mon histoire aujourd’hui. Un petit bout de moi, une fenêtre sur mon cheminement personnel. En espérant qu’il puisse t’aider aussi à cheminer avec amour sur le tien.